Pages Navigation Menu

Des bijoux, des parures et des joyaux

L’argent et les bijoux en argent

L’argent et les bijoux en argent

L’argent est un des métaux les plus utilisés en bijouterie. Moins précieux que l’, il est plus largement utilisé dans les bijoux ethniques et traditionnels, qui souvent servent à la fois de parure et de « banque familiale ».

Par rapport à l’or, il a aussi l’inconvénient de s’oxyder à l’air : les montures en argent doivent être entretenues, sous peine de noircir (et peuvent d’ailleurs rapidement laisser des traces sur la peau, quand la personne qui porte le bijou a une transpiration acide).

Les techniques de travail de l’argent

Les techniques pour travailler l’or et l’argent, si elles ont un fonds commun, diffèrent aussi par certains aspects. Mais c’est surtout parce que, au Moyen Âge, les corporations étaient différentes, qu’on distingue en anglais entre « l’orfèvre sur or » (goldsmith) et l’orfèvre sur argent (silversmith), qu’on pourrait traduire par argentier, si ce mot n’avait un autre sens en français, ou par le néologisme d’argenfèvre…

En plus des techniques communes au travail de l’or (fonderie, martelage, repoussage, filigrane), l’argent peut être émaillé, avec du cloisonné, et niellé. Le niellage est une technique d’émaillage particulière, avec un émail de couleur noire, qui va créer avec le métal blanc un effet particulièrement esthétique.

Les alliages d’argent

Comme tout métal, l’argent n’est pas utilisé pur en joaillerie. Le titrage va varier en fonction de la qualité de l’argent. Dans certains pays, et en particulier en Afrique et au Moyen-Orient, on réutilise souvent de vieilles pièces n’ayant plus cours (comme les francs français), pour faire des bijoux en argent, ce qui va introduire du nickel. Enfin il existe des alliages « précieux », ou des utilisations conjointes de l’or et de l’argent.

Les titrages de l’argent

Le titrage, c’est la proportion de l’argent qui entre dans le métal utilisé. Il s’exprime généralement sous la forme d’un quotient, en nombre de parties pour 1.000

Argent de première qualité, ou fin, ou sterling

C’est de l’argent à au minimum 925‰. C’est le titrage « normal » en France, autrement dit si rien n’est précisé, vous devez vous attendre à ce que l’argent soit à 925‰.

Les autres titrages

L’argent Britannia est encore plus riche que l’argent de première qualité, puisque sont titrage est de 958‰. En dessous, on trouve de nombreux titrages, commençant généralement autour de 750‰. C’est une technique qui permet de diminuer le coût des bijoux.

Enfin, les grosses pièces peuvent être en plaqué argent. Mais le bijou n’est pas de grande qualité, et le placage va rapidement s’écailler, notamment sur une gourmette, souvent heurtée.

Argent sans nickel

Le nickel est un métal très allergisant. Il a été interdit en France en 2000, mais c’est loin d’être le cas partout dans le monde. Il est souvent présent dans les bijoux qui viennent de pays comme l’Inde, ou le Mexique (gros fournisseurs de bijoux fantaisie), soit parce qu’on a refondu des vieilles pièces qui en contenait, soit parce qu’il est utilisé comme traitement de surface, pour empêcher l’argent de s’oxyder.

Il déclenche des irritations de la peau, et il peut être particulièrement gênant dans des boucles d’oreilles pour oreilles percées, avec des risques d’infection.

L’or blanc

L’or gris, qu’on appelle généralement or blanc en joaillerie, est un alliage où l’or est mélangé à 75% d’un autre métal, généralement l’argent (mais on peut aussi utiliser le cuivre) et recouvert ensuite d’une fine couche de rhodium, qui va garantir la pérénnité de la couleur blanche de l’alliage (sinon, au fur et à mesure des années, l’alliage jaunit de plus en plus fortement).

Le vermeil

Le vermeil n’est pas à proprement parler un alliage, c’est de l’argent recouvert d’or. Il est très couteux à produire, mais il donne des pièces particulièrement solides (notamment pour les grandes pièces d’orfèvrerie, car l’argent est moins malléable que l’or). De plus, comme le placage en or ne s’oxyde pas, une pièce en vermeil demande moins d’entretien, et il n’est pas nécessaire de partir à la petite brosse dans les moindres détails pour la nettoyer.

Le coût de l’argent

Le coût de l’argent augmente régulièrement. Ce métal est utilisé dans bien d’autres domaines que la bijouterie, et ses réserves sont limitées. On estime que les réserves connues actuellement et exploitables à un coût raisonnable seront épuisées autour de 2030 – 2050.

C’est une matière première qui est côtée sur les bourses internationales. Cependant, dans chaque pays, sont coût au gramme peut varier, notamment en fonction des possibilités d’approvisionnement local, et des contraintes réglementaires.

Dans cet article :
<
wholesale jerseys cheap nba jerseys nfl jersey cheap