Pages Navigation Menu

Des bijoux, des parures et des joyaux

La troublante modernité des bijoux de nos ancêtres

La troublante modernité des bijoux de nos ancêtres

J’avoue qu’en voyant cette paire de fibules (des grosses épingles qui permettaient de fixer un tissu sur un autre, à l’époque où on n’avait pas encore inventé les boutons, ce qui évitait d’avoir à les recoudre), en voyant ces fibules, donc, j’ai pensé à des bijoux contemporains.

Mais en réalité, elles ont mille cinq cent ans, puisqu’elles ont été retrouvées dans la tombe d’une jeune noble de la région. Elles font partie d’une exposition qui se tient jusqu’au 29 juillet au musée de Saint Dizier.

L’exposition montre plus de deux cent objets qui ont été retrouvés dans les trois tombes des nobles francs, et la tombe du cheval. Moi – vous commencez à me connaître – je vais m’attarder sur les bijoux !

Fibule grenat

Paire de fibules grenat

C’est donc cette paire de fibules qui m’a attirée. Le filigrane en argent est étrangement moderne, on dirait presque la structure d’un Mondrian, et les grenats, qui sont à peine taillés, pas vraiment polis, rappellent les résines qu’on utilise aujourd’hui. Oui, ces bijoux pourraient être aujourd’hui portés en boucles d’oreilles, si un joaillier voulait en faire la réplique, tout comme Fabergé avait fait la copie d’un bracelet Scythe.

L’archéologie a permis de déterminer que les grenats viennent de Ceylan, et qu’un lapis-lazuli, incrusté dans un fermoir, provenait lui d’Afghanistan. Quel trajet pour ces pierres, à une époque où de telles routes étaient longues, difficiles, dangereuses !

Les deux bagues en or qui sont photographiées sont peut être un peu moins « modernes », plus proches de l’idée qu’on se fait d’un bijou ancien, moins fines…

Bague antique en or

… quoique.. les chevalières modernes ont aussi cet aspect massif et lour, et la petite décoration guillochée qui tourne autour du chaton de la première, et s’avance sur l’anneau n’est pas très différente de motifs équivalents sur des bagues modernes.

Quant à la bague grenat et or, elle a des petits airs de bijoux gothique (ce qui est finalement très normal, non ? On est en plein dans l’époque…)

Bague or et grenat, Saint Dizier

Il manque manifestement le cabochon central. On peut rêver, j’y verrais personnellement assez bien un beau lapis-lazuli. En tout cas, telle quelle, c’est une bague que Madonna aurait bien portée dans ses jeunes années.

Bien sûr, il y a des pièces nettement plus difficiles à porter. Ainsi cette fermeture précieuse d’aumônière.

Fermoire d'aumonière (Saint Dizier)

Une aumônière c’était un petit sac dans lequel on rangeait l’argent pour faire l’aumône, d’où son nom. L’équivalent du sac baguette de Fendi, en gros, ou de la minaudière… petit, précieux, élégant, bien plus précieux que son contenu !

Fibule or et grenatMais je finirai sur cette broche, enfin fibule, en or et grenat, encore. Le dessin est un peu grossier, certes, mais ce motif de double serpent avec ces gros yeux de feu a été popularisé par la mode des bijoux celtes et ethniques. Et si la RMN en fait une ré-édition, j’aurai beaucoup de plaisir à la porter accrochée au revers d’une petite veste noire. Ou bien à l’utiliser comme broche à foulard, pour fermer une soierie précieuse.

Bref, je me verrais bien en princesse mérovingienne ! En tout cas en ce qui concerne les bijoux, l’époque avait tout ce qu’il faut pour me satisfaire !

Si vous avez envie d’aller voir l’exposition, vous trouverez tous les détails sur le site de la ville de Saint Dizier. Ca coute 3 euros, et ça dure jusqu’au 29 juillet. Et si vous ne pouvez pas y aller, vous pouvez vous offrir sur Amazon le très beau livre écrit sous la direction de Cécile Varon, qui donne toute l’histoire de cette découverte archéologique, et un aperçu historique de l’époque… avec de très belles photos de bijoux ! Il est complété par un CD, pour rêver sur ces images.

<

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>