Pages Navigation Menu

Des bijoux, des parures et des joyaux

Les bijoux uniques de Gregory Pyra

Les bijoux uniques de Gregory Pyra

Je vous en ai déjà fait voir une de ses montres dans mon précédent article sur l’ambre, mais juste une photo ça ne suffisait pas pour vous faire découvrir les créations de Gregory Pyra. Je parle assez peu de montres sur ce blog (enfin il semble que je m’y mette, avec la montre de la Saint Valentin !) mais là, je fais une exception, tellement ces montres sont des bijoux superbes !

Gregory Pyra est un polonais, qui est né à Varsovie, et qui est plutôt connu en Europe centrale, en Angleterre et aux Etats-Unis. Si vous voulez admirer son travail, c’est sur son site web (qui est une véritable honte pour un joaillier comme lui, mais ça nous change des superbes sites en flash…). Il a été exposé dans plusieurs musées, et il a même fait des bijoux pour la maison royale de Suède, en 1976 !

Montre citrine et argent par Gregory Pyro

Montre en argent avec des cabochons de citrine
Création Grégory Pyro Pyra

Tous ses bijoux ont un air de famille. Les montres, bien sûr, mais aussi les pendentifs et les autres créations portent sa touche, tout en étant, chacun, très différent.

Bien que son rendu soit totalement différent, sa façon de travailler me rappelle un peu la philosophie de Wallace Chan : des pièces uniques, la beauté des pierres les plus variées, et un certain goût pour des arrangements baroques.

Une des grosses différences avec le créateur chinois, c’est que Gregory Pyra n’imite pas la nature d’aussi près. Les formes de ses bijoux sont fluides, et rappellent les courbes Art Déco, mais on ne trouve pas dans ses pièces des papillons, des libellules, comme chez Chan.

En revanche, comme lui il utilise « tout »  : des perles, des coquillages, des rhodolites, des péridots, des petits fossiles mais aussi des pierres précieuses plus traditionnelles, comme les grenats, diamants, les saphirs ou de très beaux morceaux d’ambre. Et il aime beaucoup des tourmalines.

Pendentif argent et turquoise de Gregory Pyra

Pendentif argent et verre de mer de Gregory Pyra

Ce pendentif en forme d’oiseau montre bien la différence d’approche entre les deux artistes : l’oiseau est stylisé, reconnaissable, certes, quand on regarde de près, mais se fond dans son décor de branches et de feuilles.

La grosse pierre bleue est tout simplement un caillou de verre lissé et façonné par la mer, trouvé sur une plage. Et elle ne dépare pas à côté de la topaze bleue et du péridot qui ornent le pendentif !

Ses montures ne sont pas moulées, mais sculptées, au chalumeau, ce qui donne à chacune sa forme unique.

Et les prix ? « Raisonnables » pour des créations uniques de cette qualité, mais néanmoins pas pour toutes les bourses…. il faut compter plusieurs milliers d’euros pour pouvoir accrocher une telle montre à son bras !

Dans cet article :
<

Pas de commentaires.

Trackbacks/Pingbacks

  1. Les accessoires précieux - Gros Bijoux - [...] une jolie montre, j’aime bien sûr les très belles montres, les bijoux comme cette montre de G. Pyra, mais,…

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

wholesale jerseys cheap nba jerseys nfl jersey cheap