Pages Navigation Menu

Des bijoux, des parures et des joyaux

Broche Camélia en rubis, de JAR

Broche Camélia en rubis, de JAR

Elle a tous les honneurs pour la vente de Lily Safra, cette broche en rubis du joaillier JAR. Elle fait la couverture du catalogue, et aussi celle de la vidéo que Christie’s propose pour voir les bijoux dans la salle d’exposition. Et elle les mérite bien.

L’idée de faire un camélia en rubis est a priori surprenante. Le camélia, en bijouterie, c’est une fleur blanche, virginale, et c’est, par exemple, le camélia emblématique de Chanel.

Pourtant, dans la nature, on trouve beaucoup de camélias roses, et même rouges.

Mais pas de ce rouge sombre et soutenu, ce rouge sang de pigeon qui caractérise les plus beaux rubis, et qui donne toute son intensité à la broche de JAR.

Qu’ils soient blancs ou rose très pâle comme les camelia japonica ou les fleurs de théier, ou d’un rose plus soutenu, comme le Camélia d’Automne, aucun fleur n’atteint cette intensité, rehaussée par les éclats de la lumière qui vient se perdre dans les multiples facettes des innombrables rubis.

Broche Camélia de rubis, par JAR

Broche Camélia en rubis, de JAR
© Christie’s

La broche représente en tout plus de 173 carats de rubis… presque 35 grammes de pierres, taillées, facettées, et serties sur une monture argent et or d’une grande finesse.

Car c’est toute la beauté de cette broche, au delà de celle des pierres qui la composent : arriver, malgré la dureté du minéral, à imiter la finesse et la légèreté des pétales. La monture est extrêmement fine, pour se faire oublier, et on croirait que les pétales du camélia sont prêts à se plier sous le doigt, comme ceux d’une fleur véritable, tandis que la grosseur variée des rubis évoque les gouttes d’une improbable rosée.

L’estimation, entre 920.000 et 1.200.000 € rend justice à la beauté de cette pièce.

Dans cet article :
<
wholesale jerseys cheap nba jerseys nfl jersey cheap