Pages Navigation Menu

Des bijoux, des parures et des joyaux

La dernière pierre à la mode, le cacholong

La dernière pierre à la mode, le cacholong

Son nom étrange rappelle un peu le cachalot (dont on tire l’ambre gris, qui n’a rien à voir avec l’ambre fossile utilisé en joaillerie), mais en réalité, le cacholong est tout simplement une variété d’opale, qu’on trouve en Europe de l’Est et en Orient. On l’appelle aussi agate Kalmouke, ce qui me fait plus rêver…

ce nom évoque les grandes steppes et les magnificences des Mongols, Michel Strogoff, les bijoux du tsar… vous ne trouvez pas ?

Quoi qu’il en soit, cette opale est la dernière trouvaille des joailliers, depuis quelques années. On a vu apparaître les premiers bijoux en cacholong vers 2002, redécouverte d’un matériau utilisé depuis des millénaires, puisqu’elle est utilisée dans des parures préhistoriques ! Après avoir été utilisée par quelques bijoutiers italiens et allemands, elle a attiré l’oeil du directeur de Tiffany, qui a commandé une collection

Camelia Chanel, bague en or blanc, diamant et cacholong

Camelia Chanel, bague en or blanc, diamant et cacholong

D’une dureté moyenne, d’un blanc crémeux et pur, elle a aussi beaucoup été utilisée dans la composition de camées. Aujourd’hui, elle est beaucoup utilisée pour reproduire des fleurs, comme dans la bague de Chanel qui illustre cet article, où elle peut aussi mettre en valeur une autre pierre. Ou bien comme une pierre dure, taillée en forme de cabochon, comme ornement principal.

Ses principaux gisements de trouvent en Autriche, en Tchéquie, en Mongolie et en Ouzbekistan, en Russie, près de la mer Caspienne, en Bulgarie.  On ne sait pas très bien d’où vient son nom ? D’une rivière ouzbèke ? D’un mot russe qui voudrait dire « belle pierre » ? L’hypothèse la plus probable est qu’il viendrait de l’hindi, d’un mot qui désignerait des gouttes de lait durcies, tombées du pis d’une vache sacrée.

Elle est donc liée à tout ce qui concerne la maternité, et, de là, l’amour, mais aussi le développement, la croissance, l’enrichissement. C’est notamment un remède contre l’impuissance.

C’est une pierre relativement peu coûteuse, qui permet de créer des bijoux sensuels, qu’on a envie de caresser.

Dans cet article :
<