Pages Navigation Menu

Des bijoux, des parures et des joyaux

Les nouveaux bijoux Fabergé : Sadko

Les nouveaux bijoux Fabergé : Sadko

C’est ce ravissant petit hippocampe qui symbolise le mieux pour moi la renaissance de la maison Fabergé.

Il fait partie de la toute première collection lancée après la refondation et l’arrivée de Tatiana et Sarah Fabergé, il est basé sur d’anciens dessins de la grande époque de Carl Fabergé. Il est riche, luxueux, inventif, plaisant, et il est tiré de la culture russe et de son fonds légendaire, revenant ainsi aux origines de l’histoire de Fabergé.

Et bien entendu, il n’a pas de prix.

Ou plutôt si, il a un prix, que je préfère tout de suite oublier (mais comme je sais que Laurine va me poser la question… 220.000 €. Pour un peigne ! Car cette collection, qui se base sur les légendes russes, et les animaux fabuleux de la mer, regroupe des pièces montées de telle sorte qu’on puisse les utiliser comme peignes ou comme broches.

J’aurais un peu peur de me cogner la tête !

Sadko fait référence à une légende et une balade russe. Et en même temps, se rattache, de façon indirecte à l’histoire des Fabergé. Car Sadko est un riche marin, dont les navires parcourent de longues distances pour rapporter des biens précieux, de l’or des épices… bref, Sadko fait partie de ceux qu’on appelait les « Têtes Noires », les marchands de la puissante Ligue Hanséatique, qui disposait de comptoirs dans toute l’Europe, et notamment en Europe du Nord, là où passèrent les Fabergé, durant leur longue migration vers la Russie des Tsars.

Que lui arrive-t-il, à Sadko ? Il est pris dans une tempête violente, une tempête qui dure des jours et des jours. Il voit bien qu’il lui faut sacrifier quelque chose, pour alléger le bateau, tout y passe, sa balalaïka, des caisses de marchandises, des tonneaux d’or même, mais rien n’y fait, c’est Sadko lui même que veut le roi de la Mer, et finalement Sadko doit plonger dans les eaux agitées.

Sadko, l'hippocampe

Sadko, l’hippocampe légendaire de Fabergé

C’est pour cela que Sadko est représenté sous cette forme, un précieux hippocampe accroché à une algue. L’oeil est fait avec une tourmaline paraïba intense, la forme du corps, qui dessine en même temps le peigne, est en or. Les lèvres, les anneaux du corps de Sadko (certains disent qu’il s’agit plutôt d’algues entourées autour de son corps) sont en diamants blancs. Le reste du corps est fait de grenats démantoïdes, de saphirs violets, d’alexandrites (une des pierres fétiches de Fabergé) et de tsarovites.

C’est l’association de toutes ces pierres aux différentes nuances de vert et de violet qui permet de donner l’impression que l’eau joue sur le corps de Sadko. On croit y voir les reflets de la lumière… et aussi toute la richesse du marchand Sadko !

La légende de Sadko

La légende de Sadko
Photo CC BY NC Kotomi Créations

Et si vous vous demandez ce qui lui arriva, une fois au fonds des mers ? Rien de bien grave, au contraire. Il passa une semaine à faire la fête, invité par le roi des mers, qui lui avait rendu sa balalaïka. Il joua pour lui, longtemps, très longtemps. Le roi lui proposa des jeunes filles à épouser. Il refusa les trois cents premières, puis encore trois cents, et encore trois cents, pour enfin choisir la dernière, Chernava. En suivant les conseils que lui donnait un petit hippocampe, il passa sa nuit de noces chastement, à ses côtés. Grâce à cela, il se réveilla avec sa nouvelle épouse, dans son lit, à Nijni-Novgorod, son bateau était arrivé à bon port et tous ses trésors, y compris ceux qu’il avait jetés à la mer, étaient dans son entrepôt.

On dit qu’en remerciement, il bâtit une église pour Saint Nicolas de Mojaïsk.

Dans cet article :
<

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

wholesale jerseys cheap nba jerseys nfl jersey cheap